annonce


annonce

annonce [ anɔ̃s ] n. f.
• 1440 anunce; de annoncer
1Action d'annoncer, de faire savoir qqch. au public, verbalement ou par écrit. avis, communication, communiqué, déclaration, notification, nouvelle, publication. « l'annonce de sa mort prochaine n'étonnait personne » (Martin du Gard). « un acteur qui va faire ce qu'on appelle au théâtre “une annonce” » (Duhamel). Bande-annonce d'un film. 1. bande.
♢ À L'ANNONCE DE (qqch.) :au moment où l'on apprend (une nouvelle). À l'annonce de cet événement...
2Écrit contenant un avis annonçant qqch. Annonces publicitaires, par affiches, prospectus. message, 2. réclame. Dr. Annonce judiciaire, légale, dont la loi, un jugement exige l'insertion dans les journaux.
♢ PETITE ANNONCE : texte bref, offre ou demande de biens ou de services (emploi, appartement, etc.). Rubrique des petites annonces dans un journal. Répondre à une petite annonce.
3Cartes (bridge, etc.) Déclaration par chaque joueur de ses cartes marquantes ou du contrat qu'il se propose de remplir. Annonce de deux trèfles. enchère.
4Ce qui laisse prévoir une chose, anticipe un événement. indice, présage, signe. « Cette apparente stupidité qui est l'annonce des âmes fortes » (Rousseau). « les premières annonces d'un destin » (Sartre).

annonce nom féminin Action d'annoncer quelque chose, de le faire connaître : L'annonce de la démission d'un ministre. Ce qui laisse prévoir un événement ; indice précurseur : Le retour des hirondelles est l'annonce du printemps. Avis par lequel on fait savoir quelque chose au public et, en particulier, message publicitaire en faveur d'un produit inséré dans les journaux, dit à la radio ou montré à la télévision. Aux cartes, déclaration d'intention faite au début du jeu. ● annonce (expressions) nom féminin Annonce administrative, annonce judiciaire, avis légal par lequel un acte administratif ou judiciaire est porté à la connaissance des intéressés, soit à l'avance (adjudications), soit postérieurement (jugements de divorce). Effet d'annonce, retentissement dans l'opinion publique d'une annonce faite par une autorité responsable, lié non au contenu même de l'annonce mais au fait qu'elle constitue en soi un évènement. Petites annonces ou annonces classées, dans un journal, rubrique émanant d'une personne physique ou morale et proposant un bien ou un service (offres et demandes d'emploi, immobilières, divers, etc.). [Les petites annonces sont tarifées.] ● annonce (synonymes) nom féminin Action d'annoncer quelque chose, de le faire connaître
Synonymes :
- déclaration
Ce qui laisse prévoir un événement ; indice précurseur
Synonymes :
- prélude
- présage
- signe précurseur
Avis par lequel on fait savoir quelque chose au public et...
Synonymes :
- communiqué
- déclaration

annonce
n. f.
d1./d Avis par lequel on informe le public. L'annonce d'une vente. Faire passer une annonce dans un journal, pour offrir ou demander un emploi, louer ou vendre un appartement, etc. Les petites annonces.
DR Annonces judiciaires, légales, dont l'insertion dans les journaux est prescrite par la loi.
|| JEU Déclaration par chaque joueur du contrat qu'il s'engage à remplir, des atouts ou des combinaisons qu'il possède. Faire une annonce.
d2./d Ce qui annonce qqch. Le retour des vents alizés est l'annonce de la saison sèche.

⇒ANNONCE, subst. fém.
A.— Fait de porter, oralement ou par écrit, à la connaissance d'un public plus ou moins étendu un événement récemment arrivé ou dont la survenance est imminente. Annonce d'un mariage, d'un prochain départ :
1. ... les évacuations, l'annonce du départ du Gouvernement y avaient provoqué une vague de pessimisme; au sein même du Gouvernement certains songeaient, dit-on, à faire la paix à tout prix.
JOFFRE, Mémoires, t. 1, 1931, p. 355.
2. Il arriva ce que, depuis l'annonce des fiançailles, je redoutais par-dessus tout au monde, et que je désirais. On me donna Geneviève comme compagne de noces.
BOSCO, Le Mas Théotime, 1945, p. 19.
À l'annonce de + nom désignant un événement :
3. À l'annonce d'un événement sensationnel, le grand reporter boucle sa valise, saute dans le train ou prend l'avion, et arrive sur les lieux.
G. et H. COSTON, L'A.B.C. du journalisme, 1952, p. 110.
Par brachylogie. À l'annonce de qqn. Lorsque la nouvelle de l'arrivée de quelqu'un est connue :
4. La Chambre avait décidé la discussion immédiate; telle une femme qui jette au panier son fastidieux travail de tapisserie, à l'annonce d'un visiteur amusant, impatiemment attendu.
VOGÜÉ, Les Morts qui parlent, 1899, p. 194.
Emplois spéc.
1. DROIT
♦ ,,Insertion que les officiers publics et même les simples particuliers sont tenus de faire publier dans les journaux (...). Annonces en matière d'expropriation pour cause d'utilité publique, séparation de corps, divorce, faillite, constitution de société.`` (CAP. 1956); p. ext. le texte ainsi publié.
Journaux d'annonces légales. ,,Publications périodiques habilitées par autorisation spéciale de l'autorité préfectorale en vue d'insérer les avis ordonnés par décisions judiciaires ou par la loi, notamment en matière de ventes de fonds de commerce et d'actes de société.`` (LEMEUNIER 1969).
Droit et usage ecclésiastique. ,,Publications de mariage qui se font dans la religion protestante et que les catholiques appellent Bans.`` (Ac. 1835, 1878) :
5. Il se mariera bientôt. On a fait la première annonce. On a fait toutes les annonces.
Ac. 1835, 1878.
2. JEUX (DE CARTES). Information sur son jeu donnée par un joueur à ses partenaires. Faire une annonce (cf. annoncer I A 1 b) :
6. L'adversaire du donneur annonce les combinaisons de son jeu mais ne les montre pas; puis il joue une carte. Avant de fournir la couleur demandée, le donneur fait à son tour les annonces; c'est à ce moment que les annonces qui sont retenues doivent être montrées.
ALLEAU 1964, s.v. belote.
3. PUBLIC. et LANG. DU JOURNALISME. Communiqué publicitaire destiné à faire connaître par la presse écrite ou parlée un produit commercial mis en vente. Annonces commerciales :
7. Tous les moyens que l'industrie et le commerce du livre peuvent employer pour la diffusion du livre, — catalogues spéciaux, feuilles d'annonces, listes méthodiques, listes d'ouvrages de lecture, — émanent en définitive des bibliographies nationales.
La Civilisation écrite, 1939, p. 1815.
8. ... l'annonceur ne doit pas oublier que la raison d'être d'une annonce ou d'un communiqué radio, c'est de transmettre un message publicitaire; ...
M. WEINAND, Quelques aspects de la publicité radiophonique, 1964, p. 11.
Petite annonce. (Bref) communiqué inséré par un particulier, dans un organe de presse pour faire connaître une offre ou une demande. Mettre une annonce dans les journaux :
9. Dans un grand quotidien, le rendement de la publicité — c'est-à-dire les ressources que l'on tire de la vente de l'espace réservé à la réclame, aux annonces commerciales, aux petites annonces, etc. ... — est d'autant plus intéressant que la diffusion du journal est grande, ...
G. et H. COSTON, L'A.B.C. du journalisme, 1952, p. 143.
Annonce rédactionnelle. ,,Annonce publicitaire se présentant sous la forme d'un article de presse normal. Afin d'éviter toute confusion avec les articles d'information normaux, il est obligatoire de faire précéder ou suivre cette annonce de la mention « communiqué ».`` (CHAM. 1969).
4. RADIO et TÉLÉV. ,,Texte précédant une émission et lui servant de titre ou de sommaire.`` (VOYENNE 1967).
5. THÉÂTRE et SPECTACLES. Faire l'annonce du spectacle. Annoncer à la fin d'un spectacle le spectacle suivant :
10. Il était d'usage autrefois qu'un comédien fît, avant la fin du spectacle, l'annonce des pièces qu'on devait jouer le lendemain.
Ac. 1835-1932.
B.— Action de faire connaître publiquement un message, un enseignement; p. méton. ce message.
1. RELIGION
a) Synon. (à coloration biblique) prédication :
11. Dès lors l'acte essentiel de l'Église, telle que la conçoit le Protestantisme, ce n'est ni le sermon, ni le discours édifiant, mais la prédication, c'est-à-dire l'annonce de cette parole de Dieu présente pour l'homme en Christ.
Philos., Relig., 1957, p. 5004.
b) Annonce prophétique. Message d'un prophète :
12. ... chez les dispersés qui soupiraient de loin vers Sion, son souvenir a entretenu une tendresse qu'ont surexcitée jusqu'à la passion les persécutions ou l'hostilité ambiante, et le sentiment profond que des destinées nouvelles s'ouvriraient bientôt peut-être pour la « fille de Sion », ramenant les jours d'autrefois et réalisant les annonces prophétiques pour la fin des temps.
J. WEILL, Le Judaïsme, 1931, p. 188.
2. P. anal. [En parlant d'une prévision dans le domaine de la vie profane] :
13. Mais une fois l'abondance réalisée, non seulement l'État, mais les déformations et les aliénations dues à la structure capitaliste disparaîtront : « l'opposition entre l'individu et la collectivité s'évanouira. La liberté individuelle et la nécessité sociale coïncideront » (J. Marchal, Op. cit., p. 196). À la suite de cette annonce prophétique, à laquelle on a, bien entendu, opposé de nombreuses critiques, la pensée de Marx, et d'une manière générale le socialisme, ont pénétré à l'intérieur de deux organismes fondamentaux qui, dans la plupart des pays du monde, s'efforcent de modifier dans ce sens les structures économiques : les syndicats ouvriers et les partis politiques de tendance socialiste, puis communiste.
J.-A. LESOURD, C. GÉRARD, Hist. écon., XIXe et XXe s., t. 1, 1968, p. 168.
C.— Au fig. [En parlant d'une chose, d'un événement] Signe précurseur d'un événement :
14. ... il y a dans ces paroles du dentiste, — sous le coup de la question italienne, des lettres pastorales des évêques, dans ce grand débat présent du spirituel et du monde, — il y a dans ces paroles le symptôme et l'annonce d'un grand bouleversement de consciences; ...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1859, p. 645.
PRONONC. :[]. Enq. :/anõs/.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1440 anunce « information » (6 mai 1440, Cart. chap. Dol., A. Ille-et-Vil. Bull. du comité de la lang., II, 70 ds GDF. Compl. : Grand nombre de reliques de divers saints en trois coffres, ou il a anunces pour chaque relique); XVIe s. annonce spéc. « publications de bans » (PASQUIER, Rech., III, 15, ibid.); 1680 théâtre (RICH.).
Déverbal de annoncer étymol. 1.
STAT. — Fréq. abs. littér. :859. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 210, b) 1 214; XXe s. : a) 1 378, b) 1 140.
BBG. — AC. CAN.-FR. 1968. — Archéol. chrét. 1924. — BACH.-DEZ. 1882. — BERTR.-LAPIE 1970. — BRUANT 1901. — Canada 1930. — CAP. 1936. — CHAM. 1969. — COMTE-PERN. 1963. — DUL. 1968. — Éd. 1913. — IREP 1966. — Lar. comm. 1930. — LEMEUNIER 1969. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 33, 102. — NOTER-LÉC. 1912. — RÉAU-ROND. 1951. — RÉAU-ROND. Suppl. 1962. — ROCHE 1968. — SPR. 1967. — VOYENNE 1967. — WEY (F.). Rem. sur la lang. fr. au XIXe s. 1. Paris, 1845, pp. 267-268.

annonce [anɔ̃s] n. f.
ÉTYM. 1440, anunce; de annoncer.
1 Le fait d'annoncer (qqch.); avis par lequel on fait savoir qqch. au public, verbalement ou par écrit. Avis, avertissement, communication, communiqué, déclaration, message, notification, nouvelle, proclamation, publication. || L'annonce d'un événement (par qqn). || L'annonce d'une naissance, d'un mariage, d'une mort. || Les annonces mirifiques, trompeuses d'un charlatan. Boniment, discours, promesse. || Annonce prophétique. Prophétie.Faire l'annonce de qqch. à qqn. Annoncer. || L'Annonce faite à Marie, pièce de P. Claudel (1912).
1 Jupiter eut jadis une ferme à donner,
Mercure en fit l'annonce, et gens se présentèrent.
La Fontaine, Fables, VI, 4.
2 Le comédien faisant l'annonce (du spectacle prochain).
J.-F. Regnard, Critique du Légataire universel, I.
3 Après avoir cherché des demi-mots pour mitiger l'annonce fatale, il finit cependant par lui tout dire.
Stendhal, la Chartreuse de Parme, Pl., t. II, p. 358.
4 M. Thibault crut un instant que l'annonce de sa mort prochaine n'étonnait personne, et il connut une minute d'atroce anxiété.
Martin du Gard, les Thibault, V, 3.
Spécialt. Déclaration faite au public, au cours d'un spectacle (pendant une interruption).
5 Il se pencha tout aussitôt vers le clavier et prit une voix du nez, soigneuse, comme un acteur qui va faire ce qu'on appelle au théâtre « une annonce » (…)
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, X, 3.
À l'annonce de (qqch.) : au moment où l'on apprend (qqch.). || À l'annonce de cet événement…
2 Écrit contenant un avis annonçant qqch. || Annonce de naissance, de mariage, de deuil. Faire-part (billet de, lettre de). || Annonces publicitaires, commerciales. Publicité; affiche, dépliant, programme, prospectus, réclame (→ Message publicitaire). || Une annonce de quelques lignes dans un journal. → 2. Réclame, cit. 1. || Annonce rédactionnelle : publicité rédactionnelle. || Feuille d'annonces.Dr. || Annonces judiciaires, légales, dont la loi exige l'insertion dans les journaux. || Bulletin des annonces légales et obligatoires.
Petites annonces [p(ə)titzanɔ̃s]  : textes brefs, regroupés dans un journal, par lesquels des particuliers offrent des objets, proposent des services, demandent un emploi (→ Offres de vente, demandes d'emplois, etc.). || Petites annonces immobilières.Annonce (même sens). || Faire passer une annonce dans le journal.
5.1 Étant donné mes études inachevées, je ne pouvais guère espérer d'autre chance que d'entrer dans un bureau, et c'est dans cet esprit que, sans enthousiasme, je me mis à lire les petites annonces des journaux.
G. Simenon, les Mémoires de Maigret, p. 72.
Cin. || Bande-annonce, film-annonce : montage à partir d'extraits d'un film présenté, à titre de prochain spectacle, au public du jour.
Texte présentant une émission de radio, de télévision (comprenant éventuellement un générique).
3 Cartes (belote, bridge…). Déclaration, par chaque joueur, de ses cartes marquantes ou du contrat qu'il se propose de remplir. || Faire une annonce. Annoncer.
4 Chose, événement, fait qui semble annoncer qqch., en constituer l'indice ou la préparation. Indication, indice, marque, signe, signal. || L'annonce d'un événement important. Augure. || Les premiers bourgeons, annonce du printemps. Prélude, présage, promesse.
6 Le retour des oiseaux, au printemps, est le premier signal et la douce annonce du réveil de la nature vivante.
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, « La fauvette ».
7 Cette apparente stupidité qui est l'annonce des âmes fortes (…)
Rousseau, Émile, II.
8 Et je n'ai même pas abordé mon sujet, et l'on ne peut même encore entrevoir l'annonce, ni pressentir l'approche, de ce qui devait occuper tout le livre, de ce pourquoi je l'écris.
Gide, Journal, 13 oct. 1916, p. 572.
9 (…) il dépendait de lui que ces serments enfantins demeurassent enfantins pour toujours ou qu'ils devinssent les premières annonces d'un destin.
Sartre, les Chemins de la liberté, t. I, I, 12.
DÉR. et COMP. Annoncier. Préannonce.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Annonce — (franz. annoncer = öffentlich bekanntmachen, von lat. annuntiare = kundgeben) bezeichnet: Annonce (Börse), ein avisierter, jedoch noch nicht zum Abschluss gekommener Handel an Wertpapierbörsen und im Warentermingeschäft Anzeige (Medien), eine… …   Deutsch Wikipedia

  • annonce — ANNONCE. s. f. (On pron. Anonce.) Avis par lequel on annonce quelque chose au public, verbalement ou par écrit. Faire une annonce au Prône. Annonce de livres à vendre. On dit, Un tel Comédien a fait l annonce, pour dire, A annoncé la Pièce qu on… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • annoncé — annoncé, ée (a non sé, sée) part. passé. La victoire annoncée aussitôt. Un spectacle annoncé. Annoncé par le domestique, il entra. L avenir annoncé par les devins. Le printemps annoncé par les hirondelles …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Annonce — Sf Inserat std. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. annonce, einer postverbalen Ableitung von frz. annoncer öffentlich bekanntgeben, ankündigen , dieses aus l. annūntiāre, zu l. nūntiāre berichten, melden und l. ad hinzu . Das Verb ist eine… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Annonce — (fr., spr. nongs), Ankündigung, bes. in Zeitungen, s. Anzeige. Daher annonciren, etwas öffentlich anzeigen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Annonce — (franz., spr. nóngß ), öffentliche »Anzeige«, namentlich durch bezahlte Insertion in eine Zeitung, durch Anschläge an den Straßenecken, Plakatsäulen, in Gasthäusern etc. Von besonderer Wichtigkeit ist die Geschäftsannonce, die Angebot und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Annonce — (frz., spr. óngß), geschäftliche Anzeige in Zeitungen oder andern öffentlichen Blättern; annoncieren, eine solche Anzeige erlassen. Annoncenbureau, Institut, das den Verkehr zwischen dem anzeigenden Publikum und den Zeitungen und Zeitschriften… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Annonce — (frz. Anongs), öffentliche Anzeige …   Herders Conversations-Lexikon

  • annoncé — Annoncé, [annonc]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Annonce — [Aufbauwortschatz (Rating 1500 3200)] Auch: • Anzeige • Inserat Bsp.: • Wir setzten eine Anzeige in die Zeitung …   Deutsch Wörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.